Entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans votre logement vous permettra de réduire votre consommation d’énergie et donc de réaliser des économies.

Dans le même temps, vous diminuerez vos émissions de gaz à effet de serre. Ce qui est positif à la fois pour notre île et pour la planète ! 

Bien que les travaux de rénovation énergétique puissent sembler chers au premier abord, vous pourrez facilement en réduire le montant grâce aux différentes aides à la rénovation énergétique proposées au niveau national et local, à l’échelle de La Réunion. Tour d’horizon détaillé de ces solutions de financement qui vous apporteront un gros coup de pouce pour vos travaux !

 Les aides à la rénovation énergétique disponibles à La Réunion

  1. MaPrimeRénov’
  2. Prime Agir Plus d’EDF
  3. Eco-prêt à taux zéro
  4. TVA à taux réduit
  5. Le chèque photovoltaïque
  6. Le dispositif Éco-solidaire
  7. Aide aux énergies renouvelables de la CAF
  8. Le chèque énergie.

 

  1. MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est un dispositif permettant de financer les travaux de rénovation énergétique. Versée en fin de travaux, cette aide est calculée en fonction de vos revenus ainsi que du gain écologique des travaux réalisés. Ainsi, plus vos revenus seront modestes et plus les travaux permettront d’améliorer la performance énergétique, et plus le montant de la prime qui vous sera accordée sera élevé. Le versement d’une avance de frais pour payer l’acompte des travaux est également possible, selon vos revenus. 

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du crédit d’impôt pour la Transition Energétique (CITE) et des Aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) ? A savoir : depuis le 1er janvier 2021, le CITE et les aides de l’Anah sont remplacé.e.s par MaPrimeRénov’ !

 

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Seuls les propriétaires peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ : 

  • les propriétaires occupants
  • les propriétaires bailleurs, à partir du 1er juillet 2021
  • les syndicats de copropriétaires .

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif des travaux d’économie d’énergie finançables par MaPrimeRénov’.

 

Catégorie de travaux

Travaux

Isolation

  • Isolation planchers bas
  • Isolation des combles perdus
  • Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles
  • Isolation des toitures terrasse 
  • Isolation des murs par l’intérieur/par l’extérieur
  • Protection contre le rayonnement solaire (spécial Outre-mer)
  • Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées

Ventilation

  • VMC simple flux/double flux

Chauffage

  • Radiateur électrique performant 
  • Poêle 
  • Chaudières 
  • Thermostat avec régulation 
  • Pompe à chaleur 
  • Chauffe-eau solaire
  • Chauffe-eau thermodynamique 

Autres

  • Audit énergétique
  • Rénovation globale 
  • Bonus sortie de passoire thermique 
  • Bonus Bâtiment Basse Consommation

 

Quels sont les montants ?

Il existe 4 niveaux de prime, correspondant à des plafonds de ressources calculés à partir de votre Revenu Fiscal de Référence (RFR). 

 

 

Votre niveau de prime si votre RFR ne dépasse pas…
(sur la base d’un foyer fiscal de 5 personnes, tous les détails ici)

 

MaPrimeRénov’

Bleu

jusqu’à 34 993 €

MaPrimeRénov’

Jaune

jusqu’à 44 860 €

MaPrimeRénov’

Violet

jusqu’à 90 496 €

MaPrimeRénov’

Rose

> 90 496 €

Isolation

De 25 €/m2 à 100€/équipement

De 20 €/m2 à 80€/équipement

De 15 €/m2 à 40€/équipement

De 7€/m2 à 15€/m2

Ventilation

4000€

3000€

2000€

/

Chauffage

De 1200€ à 10 000€

De 800€ à 8000€

De 400€ à 4000€

/

Autres

De 500€ à 1500€*

De 400€ à 1500€*

De 300€ à 7000€

De 500€ à 3500€

*La rénovation globale dans ce cas est prise en charge via l’aide Habiter Mieux Sérénité.

 

Comment en bénéficier ? 

  • Vous êtes propriétaire occupant, bailleur, ou membre du syndicat de copropriétaires du logement à rénover ? 
  • Vous comptez réaliser un ou plusieurs travaux mentionnés dans le paragraphe précédent ? 
  • Le logement concerné par les travaux a été construit depuis plus de 2 ans ? 
  • Et les travaux sont réalisés par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE) ?

 

Vous remplissez toutes les conditions pour bénéficier de MaPrimeRénov’. Pour en faire la demande, vous pouvez réaliser les démarches nécessaires par vous-même, mais sachez qu’il vous est également possible de faire appel à un mandataire comme Gaïa. Il peut s’agir aussi d’un proche de confiance ou d’un professionnel du secteur proposant cette prestation. 

Si vous choisissez cette dernière option, un forfait Assistance à Maîtrise d’Ouvrage de 150€ inclus dans MaPrimeRénov’ vous permettra de financer une partie de cet accompagnement, à condition qu’il soit effectué par une entreprise autre que celle réalisant les travaux. 

 

En pratique, pour obtenir cette prime, vous devez : 

  • Créer un compte sur le site maprimerenov.gouv.fr
  • Renseigner vos informations personnelles et déposer vos devis afin que soit calculé le montant auquel vous avez droit
  • Fournir les factures des travaux à leur achèvement afin de recevoir votre prime

 

💡 MaPrimeRénov’ peut être cumulée avec les autres aides financières disponibles. Les attestations d’obtention des diverses aides devant être fournies lors de la demande de MaPrimeRénov’, celle-ci devra donc être effectuée en dernier. 

2. Prime Agir Plus d’EDF 

Afin de vous aider à réaliser des économies d’énergie, EDF La Réunion propose des aides sous forme de subvention à toute personne souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique.  

 

Qui peut bénéficier de la Prime Agir Plus d’EDF ? 

La Prime Agir Plus est accessible à tout propriétaire occupant ou bailleur, quel que soit le niveau de revenus, pour un logement neuf ou ancien.

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

La prime à la rénovation énergétique d’EDF permet de vous aider à financer :

  • L’installation d’un chauffe-eau solaire aux normes de qualité CSTBat et certifié
  • Le remplacement d’un climatiseur
  • Les travaux d’isolation (toiture, murs extérieurs, combles) et de réduction des apports solaires.

 

Quels sont les montants de la Prime Agir Plus d’EDF ? 

Installation chauffe-eau solaire 

(source : EDF)

Remplacement climatiseur par un modèle A+++

(source : EDF)

Travaux d’isolation

(source : EDF)

De 300€ à 1200€


Variables : 

  • Logement neuf ou ancien 
  • Capacité ≥ 300L ou <300L
  • Prime “coup de pouce” supplémentaire selon le Revenu Fiscal de Référence
  • Prime précarité “éco-solidaire” supplémentaire

350€


Conditions techniques : 

  • SEER ≥ 8,5 
  • 7000 Btu 
  • Maxi 2,05 kW froid

De 10€/m2 à 30€/m2


Variables : 

  • Un type de travaux ou un pack de travaux
  • Prime “coup de pouce” supplémentaire


 

 

Comment en bénéficier ? 

Il vous faut absolument faire appel à un prestataire agréé partenaire du dispositif “Agir Plus” afin de pouvoir bénéficier de cette prime. Ces professionnels, dont Gaïa fait partie, sont certifiés RGE, utilisent des matériaux certifiés et sont régulièrement contrôlés sur chantier afin de maintenir le niveau de qualité de service. 

Le montant de l’aide est alors automatiquement déduit des devis proposés par les partenaires Agir Plus. Pratique !

3. Eco-prêt à taux zéro 

Aussi appelé éco-PTZ, l’éco-prêt à taux zéro est un prêt accordé par une banque sans conditions de ressources, sans intérêts et sans frais de dossier aux personnes souhaitant réaliser un ensemble de travaux de rénovation énergétique. 

 

Qui peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?  

Ce dispositif est réservé aux propriétaires (occupant, bailleur, copropriétaires et usufruitier) et aux SCI non soumises aux impôts des sociétés, pour un logement de plus de 2 ans, déclaré comme résidence principale.

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

Dans les DOM, les travaux éligibles concernent principalement la protection solaire. Les catégories de travaux concernées par l’éco-PTZ sont : 

  • L’isolation de la toiture du rayonnement solaire
  • L’isolation des murs extérieurs du rayonnement solaire 
  • L’isolation des planchers bas
  • L’installation d’un système de production d’eau chaude fonctionnant à l’énergie renouvelable
  • L’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • L’installation ou le remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire 
  • La protection des fenêtres, baies et portes donnant sur l’extérieur, contre le rayonnement solaire ou leur isolation thermique
  • Les travaux de réhabilitation de l’assainissement non-collectif.

 

Quels sont les montants ?

Le montant correspond au coût des travaux éligibles à réaliser, dans la limite des plafonds suivants : 

Travaux 

Plafond du prêt éco-PTZ

Travaux sur les parois 

7000€

1 action de travaux

15 000€ 

2 actions de travaux

25 000€

3 actions de travaux et plus 

30 000€

Réhabilitation fosse septique 

10 000€

Performance énergétique globale 

30 000€

(Source : service-public)

Comment en bénéficier ? 

Si vous comptez réaliser des travaux éligibles à l’éco-PTZ, réalisez des devis avec des professionnels qualifiés RGE puis faites appel à une banque ayant signé une convention avec l'État (Liste disponible ici).

Une fois le prêt accordé, vous aurez 3 ans pour réaliser les travaux. Si le montant du prêt n’atteint pas le plafond de 30 000€, vous aurez la possibilité de réaliser un éco-PTZ complémentaire pour d’autres travaux, dans les 5 ans suivant le prêt initial, et dont le montant maximum correspondra à la somme restante sur les 30 000€.  

La durée de remboursement de l’éco-PTZ ne pourra excéder 15 ans. 

4. TVA à taux réduit 

Le taux de la TVA est abaissé à 2,1% (le taux normal étant de 8,5%) pour les travaux d’amélioration des performances énergétiques réalisés à La Réunion, ainsi que pour les travaux annexes indispensables à leur réalisation. 

 

Qui peut bénéficier de la TVA à taux réduit ?  

A la fois les propriétaires (occupants, bailleurs, syndicats de copropriétaires) et les locataires, ainsi que les SCI peuvent bénéficier de cette TVA à taux réduit, pour toute construction de plus 2 ans, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire. 

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

  • L’installation d’équipements de protection solaire 
  • La pose, l’installation et l’entretien de matériaux et d’équipements d’économie d’énergie : optimisation de la ventilation naturelle, chauffe-eau solaire, pompe à chaleur, chaudière à condensation, système de production d’électricité à l’énergie renouvelable autre que solaire, raccordement à un réseau de froid, installation de compteur individuel.

 

Comment en bénéficier ? 

Le taux de TVA réduit est directement appliqué à la facture du professionnel choisi pour la vente et la pose de l’équipement. Vous n’avez donc rien à faire. 

5. Le chèque photovoltaïque (aide l’amélioration de l’habitat de la Région et du Conseil Départemental)

Qui peut bénéficier du chèque photovoltaïque ?

Vous pourrez bénéficier de ce dispositif si vous êtes un particulier ou agriculteur, propriétaire occupant d’un bâtiment neuf ou en rénovation, raccordé au réseau EDF.

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

Ce dispositif proposé par la Région Réunion aide uniquement à financer l’installation d’une centrale photovoltaïque

 

Quels sont les montants ? 

Le montant de l’aide qui vous sera accordé dépend à la fois du type de centrale photovoltaïque choisie (avec ou sans stockage) et de sa puissance. 

 

 

Puissance de 1 à 2 kWc

Puissance de 2 à 9 kWc

Centrale sans stockage 

1000€

3000€

Centrale avec stockage 

2000€

6000€

 

Comment en bénéficier ? 

  1. Faire appel à un professionnel partenaire de la SPL Energies Réunion comme par exemple Gaïa  ! Contactez-nous directement ici.
  2. Le montant du chèque Photovoltaïque est alors directement déduit du devis proposé par les professionnels partenaires du dispositif !

6. Le dispositif Éco-solidaire (aide l’amélioration de l’habitat de la Région et du Conseil Départemental)

Qui peut bénéficier du dispositif Eco-solidaire ? 

Ce dispositif est lui accessible aux ménages modestes, propriétaires occupants de leur logement, dont les revenus sont inférieurs aux seuils fixés par l’Anah et bénéficiaires du chèque énergie ou de l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS).

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

Le dispositif Éco-solidaire de la Région Réunion permet uniquement de financer l’acquisition et l’installation d’un chauffe-eau solaire

 

Quels sont les montants ? 

Ce dispositif aide, avec le concours de la Région Réunion, d’EDF et du CCAS, à financer le montant HT du chauffe-eau solaire et de sa pose, dans la limite de 2500€ HT. La TVA reste donc à votre charge en tant que bénéficiaire. 

 

Comment en bénéficier ? 

Les foyers éligibles sont directement identifiés par le dispositif SLIME Réunion, qui est le Service Local d’Intervention pour la Maîtrise de l’Energie. Cependant, vous pouvez également demander à vérifier votre éligibilité en contactant Horizon Réunion ou Gaïa directement

 

Si elle est validée, vous pourrez alors demander des devis aux professionnels partenaires du dispositif afin de monter votre dossier de demande à adresser à Horizon Réunion, qui sera ensuite soumis à la validation de la Région Réunion.

7. Aide aux énergies renouvelables de la CAF

Qui peut bénéficier des aides de la CAF ? 

Vous pourrez prétendre à cette aide si vous êtes propriétaires occupants, bénéficiaires de prestations familiales, et êtes soit attributaire de l’aide de l’État pour le financement d’un Logement Évolutif Social (LES), soit pour le financement d’une construction de logement neuf, soit avoir entamé un projet d’amélioration de l’habitat. 

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

Cette aide vous permettra de réaliser l’installation de votre chauffe-eau solaire. 

 

Quels sont les montants ? 

L’aide aux énergies renouvelables de la CAF Réunion est de 1500€ maximum. 

 

Comment en bénéficier ? 

Deux conditions principales sont à respecter pour pouvoir obtenir cette aide. D’une part, faire appel à un professionnel pour la réalisation des travaux. D’autre part, désigner le logement rénové comme résidence principale pendant les 15 ans suivant le versement de la subvention. 

8. Le chèque énergie 

Qui peut bénéficier du chèque énergie ? 

Le chèque énergie est une aide destinée aux foyers modestes, sous condition de ressources, réservée au paiement des factures d’énergie du logement de l’occupant, mais qui permet également de payer certains travaux de rénovation énergétique. 

 

Quels sont les travaux éligibles ? 

Vous pouvez utiliser le chèque énergie pour le paiement des travaux suivants : 

  • L’isolation des parois opaques (murs et toitures) et vitrées
  • La protection des parois opaques et vitrées contre le rayonnement solaire
  • Les équipements de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire, avec une pompe à chaleur, au bois ou autre biomasse
  • Les appareils individuels de calcul des frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire; et de régulation et de programmation du chauffage
  • L’isolement des tuyaux (ou calorifugeage)
  • La réalisation d’un Diagnostic de Performance Énergétique 
  • L’installation d’une borne de recharge électrique 
  • Le raccordement à un réseau de froid ou de chaleur
  • Les systèmes de ventilation tels que les ventilateurs de plafond.

 

Quels sont les montants ?

S’élevant en moyenne à 200€, le montant du chèque énergie varie entre 48€ et 277€, selon des conditions de ressource et de composition du ménage. Vous pouvez simuler le montant de votre chèque énergie en ligne ici.

 

Comment en bénéficier ? 

Le chèque est nominatif, pré-rempli, et directement attribué aux foyers dont le Revenu Fiscal de Référence ne dépasse pas le barème suivant (source : adil974) : 

Foyer 

Revenu Fiscal de Référence

Une personne 

10 700€ maximum

Deux personnes 

16 050€ maximum

Autres personnes à charge 

3 210€ par personne supplémentaire dans le foyer 

 

Aucune démarche n’est donc nécessaire de votre part pour pouvoir recevoir le chèque énergie si vous faites partie des bénéficiaires identifiés. Il suffit d’avoir effectué votre déclaration de revenu de l’année n-2 (deux ans avant l’année en cours), que vous soyez imposable ou non. 

Alors que les chèques énergie doivent être utilisés sur l’année en cours pour le paiement des factures énergétiques, leur validité est étendue à deux ans après la date d’attribution, pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique. 

Vous devez alors convertir votre chèque énergie en chèque travaux, travaux qui devront alors être réalisés par une entreprise labellisée RGE. Vous pourrez alors cumuler vos chèques travaux pendant 3 ans.

 


Si vous souhaitez mobiliser certaines de ces aides à la rénovation énergétique, n’hésitez pas à faire appel à un conseiller du réseau FAIRE par le biais des Espaces Info Energie (à Sainte-Marie, Saint-Paul et Piton Saint-Leu), afin de réaliser une simulation d’aides à la rénovation énergétique et d’être accompagné.e.s dans votre projet de travaux d’économie d’énergie. 

 

Découvrez également les financements proposés par GAIA pour l’installation de votre chauffe-eau solaire et/ou de votre kit photovoltaïque en autoconsommation